FANDOM


Elrion Brûme-étoile
Amucis
Sexe Masculin
Race Elfe
Classe Démoniste
Location Le Cercle
Status Mort
Professeur(s) Arokhan, Aveghra
Apprenti(s) Neversi
Alignement Neutre-Malveillant
















Jeunesse

Né en l'an -47 à Lune-d'Argent, Elrion est fils de magistères. Délaissé par ses parents, il commet de nombreuses infractions dés son plus jeune âge pour attirer leur attention, ce qui finira par fonctionner. En effet, à ses 20 ans, Elrion est expédié à l'armée par ses parents pour devenir un soldat mais très vite, un magistère repère le potentiel magique enfouie dans le jeune elfe et le prend sous son aile pour faire de lui un magistère apte au combat. Quinze années plus tard, Elrion est un mage spécialisé dans l'invocation, maniant le feu avec habileté. Mais, pour épater la galerie, il tenta d'invoquer un élémentaire de feu sans en connaître les conséquences, le sort réussira et l'élémentaire blessera gravement son maître avant d'être vaincu. L'elfe sera gracié, pardonne par son ancien Maître qui, cependant, lui en voudra à vie d'avoir commis un tel acte. Les années qui suivirent, Elrion tentera de briller à Lune-d'argent au travers de ses démonstrations afin de pouvoir être formé comme Brise-sort, ce qui n'arrivera jamais. A l'abri des regards, il commence à mal tourné, invoquant des élémentaires pour récolter leur essence et s'en servir, ensuite, pour forger un bâton puissant. S’apercevant de la manœuvre, un garde de Lune-d'argent le fera enfermé mais un puissant magistère, aussi peu raisonnable que le garçon, viendra payer sa caution pour le prendre sous son aile. Lorsque la porte des ténèbres s'ouvre en l'an 0, Elrion est de ceux qui tentent de protéger Lune-d'argent et son espèce quitte à sacrifier le reste du monde. A cette époque, il se tourne vers la lumière et pense pouvoir détruire le mal avec son feu qu'il croyait sacré. Âgé de seulement 47 ans, Elrion parvient à tuer un Gangregarde et se met en tête de retrouver ses parents, qui avaient alors déménager, pour leur montrer les talents qu'il avait développé. C'est pour la première fois, qu'il commencera à briller aux yeux de ses géniteurs qui, alors, lui livreront des secrets de famille et tenteront de faire de lui ce qu'il aurait devait être, un magistère ayant sa place au Puits de Soleil. Profitant de la noblesse de ses parents, Elrion change de nom pour se refaire une image, il se fait appeler Amucis et s'apprête à rejoindre l'île de Quel'thalas. On ne sait pas ce qu'il est devenu durant les dix années qui suivirent allant de l'an 9 à 19 mais il semblerait qu'Amucis ait presque réussit à atteindre le Puits de Soleil mais il rentrera chez lui, peut-être alerté par la naissance de sa jeune sœur, Khirma.

C'est en l'an 20, lors de l'invasion du fléau à Lune-d'argent, qu'Amucis perdra ses parents. Sa sœur étant bébé, il a tenté de la cacher durant l'assaut contre Lune d'argent, c'est alors qu'il libéra le plein potentiel de ses pouvoirs.



L’émergence du mal

Après la destruction du Puits de Soleil, Amucis tombe malade, il tente de survivre, son peuple est renommé "Elfes de sang". Craignant de ne pas pouvoir protéger sa petite soeur, il acceptera de drainer les énergies gangrennées des pierres démoniaques amennées à Quel'thalas. Tentant d'être le meilleur éducateur possible pour sa soeur, Amucis essaye de croître en pouvoir pour réussir à la protéger. Mais, 6 ans plus tard, la jeune Khirma sera tuée par un elfe ayant sombré dans la folie. Lorsqu'Amucis apprendra la nouvelle, il sera choqué et ne s'effondrera qu'après avoir tué son agresseur sans avoir laissé le temps à la justice d'avoir proclamé une condamnation. Pour cet acte, Amucis sera chassé de Lune-d'argent et condamné à l'exil, il ne sera pas éxécuté à cause de la position qu'il tenait au sein de son peuple.

Haïssant plus que tout son espèce, dévoré par une haine profonde, Amucis rejoind l'Outreterre pour se complaire dans l'exploitation du pouvoir démoniaque.


Absorbant des énergies gangrennées, il se transforme, au bout de quelques années, en Gangr'elfe avant d'être repéré par Arokhan. Ce dernier lui proposera un pacte des plus cruels, si Amucis le sert, Arokhan lui offrira le pouvoir de communiquer avec sa soeur défunte et de pouvoir la protéger dans l'au-delà. 

Le démoniste acceptera le marché mais l'Archipsyker se servira des nuances de ce pacte pour asservir Amucis à sa volonté. Lorsqu'Arokhan mourra, Amucis tentera d'ouvrir un portail vers le Royaume des ombres pour le retrouver afin que ce dernier honnore son contrat. A la place, c'est Aveghra, alors ange noir , qui saisira le démoniste et lui fera visité l'Enfer que réservent les sombres silhouettes aux gens de son espèce. Effrayé, Amucis acceptera de servir Aveghra si il lui permet de sortir du lieu de la tourmente éternelle. 

Arokhan n'honnorera jamais son pacte et Amucis développera une haine de plus en plus profonde. Aveghra réunit plusieurs démonistes parmi lesquels se trouvaient aussi Chloé, une humaine et Neversi, un ancien mage qui avait accepté de servir Aveghra pour acquérir plus de pouvoir. C'est Amucis lui-même qui enseignera l'art de la destruction à Neversi et tentera de corrompre son esprit avec le Cristal des ombres, un artefact entrain d'être forgé par Aveghra pour combattre Mallal. La corruption sera un succés, les démonistes invoqueront des ombres pour les asservir et faire croître la puissance du cristal mais, très vite, l'attitude de Neversi devenant de plus en plus dangeureuse agaça Aveghra. Il demanda à être invoqué et, pour le défier, Neversi fera brûlé une maison. Saisit de rage, l'ange noir tuera le démoniste et emmenera son âme avec lui pour qu'elle soit châtiée avant de l'offrir en compagnon servil à Chloé. 

Lorsque Mallal se manifesta au travers d'un mage noir possédé, il vola l'Arkabbale d'Aveghra et s'en servira pour pouvoir le posséder. Amucis profitera de cette occasion pour se libérer du joug de son Maître et offrira ses services au Dieu noir Mallal à la place, lui révélant qu'un Cristal des ombres avait été forgé pour le vaincre. En récompense, Mallal aidera Amucis à se transformer en une sorte de démon. C'est grâce à l'aide d'E'lorel et de la Coalition qu'il sera finalement vaincu.

Lorsqu'Amucis mourrut, E'lorel saisit son âme pour honnorer la promesse d'Arokhan, permettant à Amucis de pouvoir parler à sa soeur défunte. E'lorel émana une telle bienveillance envers l'ancien démoniste que ce dernier fût touché par son geste et put se souvenir de son humanité. C'est avec l'âme de sa soeur qu'il partit rejoindre le Paradis, un endroit autrefois isolé de ce que l'on appel aujourd'hui le Cercle.