FANDOM


Brarion
Brarion
Titre Porte-Courroux du Vrakar
Sexe Masculin
Race Haut-elfe
Occupation Préparer le règne du Vrakar
Location Unknown
Compagnon(s) Traque-mages du Vrakar
Alignement Mauvais


















L'Ascendant Modifier

Brarion, le sculpteur de flammes, était autrefois un mage qui s'était tourné vers Malygos pour partir en croisade contre les mages d'Azeroth.

Elfe sévère et discipliné, Brarion ne rêvait que d'un monde meilleur où la magie serait pleinement dominée par le Vol bleu.

Lorsque Malygos fût défait, Brarion continua de servir le vol Azur et partit attaquer la forteresse de Faramos Rakir dont la présence défiait l'écoulement naturel des lignes telluriques.


Le soulèvementModifier

Durant la bataille, les forces de Faramos Rakir, beaucoup plus organisées que prévues, avaient tendu un piège aux quelques membres du vol Azur ainsi qu'aux mages du Kirin tor. Certains d'entre eux se sont ainsi retrouvés bloqués dans un laboratoire où un gaz mortel a été diffusé tandis qu'ils tentaient d'ouvrir la porte, leur forces les quittait et un mystérieux individu vînt leur porter le coup de grâce.


Quelques jours plus tard, Brarion fût relevé dans la mort et promis à un bel avenir. En tant que puissant évocateur, il fût choisit pour devenir un esprit corrupteur, serviteur du Vrakar, son rôle était de corrompre le mana autour de lui pour former un feu particulièrement destructeur. Il fût aussi affecté à ce rôle pour devenir un traqueur de mage capable de faire brûler le mana de ses adversaires. Pour devenir un spécialiste contre tout type de mage, un des tisse-sorts tué durant la bataille fût scellé en lui pour qu'il soit une source de pouvoir et de connaissance permettant à Brarion de contrer n'importe quel mage qui se retrouverait en face de lui avec le terrible feu rouge du Vrakar.

Il ne fût pas le seul à porter la marque de la création et à reçevoir l'esprit d'un tisse-sort dans sa poitrine, ses deux acolytes subirent le même sort.

Aujourd'hui, Brarion et les deux autres traque-mages sont de redoutables flammes capablent de faire rentrer en combustion l'énergie de leurs adversaires. Mais il semblerait que déjà, ces serviteurs de la fureur se soient détournés de la Buveuse pour se consacrer à l'aspect rouge de la colère.