FANDOM


Rubeus Alcov
Draugdoll2
Titre Le subordonné, Vindicator, Draugdoll
Sexe Masculin
Race Humain
Occupation Tuer et superviser pour l'Organisation
Location Forteresse volante
Compagnon(s) Ebena (griffon), Halina (hallucination)








Enfance et apprentissageModifier

Balduin Tobs, créateur du fusil à lunette Ultra sophistiqué de chez Tobs industrie, une affaire qui n'a jamais marché, sauf pour un seul, le jeune Rubeus qui n'a cependant jamais été baigné dans la guerre mais qui, dés son plus jeune âge, aimait toujours les armes à feu et rêvait de pouvoir en utiliser une, une arme à feu de chez Tobs. Le garçon partait à la chasse régulièrement avec sa mère, Rebecca, qui fût elle aussi séduite par les armes à feu à cause de la fascination de son fils. Chassant régulièrement le porc et les arraignées gigantesques qui représentaient un danger pour leur maison, Rebecca et Rubeus furent tout deux de formidables tireurs. A l'âge de 17 ans, Rubeus perd sa mère qui, atteinte d'une étrange maladie, avait saisit son fusil à l'envers et s'était tiré, semble-t-il malencontreusement, dans la poitrine, se faisant exploser le coeur. Fils de savant, il acquérit un grand savoir dés son plus jeune âge de par son père pour qui la connaissance et la compréhension du monde sont nécessaires pour faire un homme accomplit. Ne parvenant pas à devenir un bon constructeur d'arme à feu, ayant défaut dans ce qui est de forger le coeur du fusil, Rubeus s'enrôla dans l'armée, dernière destination pour les gens incapables comme lui. Balduin Tobs, son héros depuis toujours, lui expliqua qu'il n'était pas un porteur d'arme, ni son créateur mais une gâchette, ce qui n'était pas tout à fait faux car la seule chose où Rubeus était doué, c'était le tir.


La guerreModifier

Particulièrement intelligent, astucieux et téméraire, Rubeus fût très bien acceuilli dans l'armée et eut très vite accés à des missions spéciales.

C'est durant cette période que Rubeus prend conscience de toute la folie qui habite le monde. A l'écart des champs de bataille, embusqué sur ses positions, Rubeus tue encore et toujours les orcs durant la seconde guerre. Mais alors qu'il reste hors du danger, il tue un orc de trop qui, le cherchant du regard, le traîtera de lâche. Cet être à la peau verte n'imaginait sûrement pas le poids qu'il allait engendrer sur la conscience du jeune soldat.

Repéré par le SI:7, il décida de quitter les rangs militaires et de ne pas entrer dans cette organisation qui lui faisait peur de par ses agissements douteux. A la place, il rentra dans l'Aube d'argent et c'est là qu'il rencontra son plus grand épanouissement à tuer pour la lumière et la justice, il prend d'abord le nom de code Vindicator, fier de porter le tabard des défenseurs de la vie face au mal, il se plaisait à abattre ses cibles qui ne manqueraient à personne et soulagaient sa conscience d'après guerre. 

Draugdoll

Rubeus en tant que Vindicator, équipé de son fusil Balduin Tobs

Mais, atteind d'une malédiction aux yeux à cause d'un sorcier non-mort, Vindicator perdit peu à peu son outil le plus précieux, la vue. Pour remédier à ses lacunes, il demanda à Balduin de lui construire l'arme à feu la plus sophistiquée qui soit. N'ayant pas les moyens de se payer un tel outil de travail, Vindicator n'hésita pas à voler de l'argent sur les cadavres et parvînt finalement à récupérer le fusil à lunette qui lui permettrait de voir même avec ses lacunes. Mais l'aube d'argent avait eu vent de la maladie de l'assassin et ils décidèrent de le virer car il portait un malheur bien sombre. Déçu par ce comportement, Vindicator passa son temps aux maleterres à chasser les créatures immondes qui osaient fouler cette terre. Observant ce qui se passait, il vît un défenseur de l'aube d'argent se faire tuer par une sorte de bête aux longues pattes, une arraignée semble-t-il, et ne tira pas une seule balle pour le sauver. Une fois mort, Vindicator tira sur la bestiole pour la chasser et se précipita vers le corps sans vie. Un nécromancien vînt à lui et lui proposa d'offrir quelque chose sur le corps si Vindicator ne lui faisait pas obstacle, il décida de prendre les yeux. Le nécromancien offrit une nouvelle vue à Vindicator et s'empara de l'âme du combattant ainsi que de son corps.

DraugdollModifier

A partir de là, Vindicator changea de nom de code, il s'appellerait désormais Draugdoll ce qui signifie Loup sombre dans une ancienne langue, il porta un masque pour ne pas que l'on voit son visage sur lequel ni cheveux ni sourcils ne poussèrent après cet acte, ses yeux étaient animés d'une lueure violette qu'il tenta de dissimuler mais sa vue n'avait jamais été aussi parfaite.

Il rencontra Aveghra en personne qui lui proposa un poste où il n'aurait plus jamais besoin de faire autre chose que tuer, ce que Draugdoll accepta, il devînt alors la gâchette d'Aveghra puis de son précesseur.

Aujourd'hui, Draugdoll est partagé entre le bon qui est en lui et ne cherche qu'à avoir bonne conscience en luttant contre le mal, chose qu'il a parfois l'impression de faire. Bien souvent, il perd cela de vue lorsqu'il s'agit de tuer un innocent. Face à la buveuse, Draugdoll semble horrifié plus que terrifié, un dégoût profond l'emplit depuis les premiers jours alors qu'il la voyait déjà comme un embryon. Sa conscience devient extrêmement lourde lorsqu'il passe son temps au réservoir, il se méprise et tente d'échapper à l'appel de son jugement personnel.


La frayeur du jugementModifier

Ce qui devait arriver arriva, Draugdoll, ne pouvant contenir le poids de ses actes, terrifié après avoir été poursuivi par une ombre gigantesque, torturé par la Buveuse en touchant la mort du doigt, l'assassin est désormais plus instable que jamais. Prit de crises d'angoisses, de paranoïa, Draugdoll se croît toujours aux côtés de son équipière, Halina.

Plus que jamais, sa conscience lui est insupportable, surtout depuis quelques temps. Il se confia à Adellar, le champion d'E'lorel, lui avouant une faute professionnel en confession, Draugdoll a en effet tuer une très jeune femme d'un coup de couteau dans le ventre, celle-ci l'aurait obligé à la regarder lorsqu'elle mourrait et cette vision aurait fait s'effondrer l'édifice de pierre que Draugdoll avait bâtit autour de son esprit durant des années. Cette expérience fût si douloureuse qu'il ne put s'emparer de l'âme de la jeune fille. Il est aujourd'hui un esprit torturé par ses fautes et sait proche le jugement de son âme, sa sensibilité à la lumière a augmenté.

HalinaModifier

Durant son service à l'Aube d'Argent, Vindicator servait aux côtés d'un assassin dans son genre, Halina. Cette femme magnifique inspira l'amour dans le coeur de l'homme qui refusa d'exprimer le moindre sentiment, voulant devenir l'outil de la mort et non pas l'esclave de ses sentiments. 

Lors d'une mission visant à détruire une liche, Vindicator fût terrifié par la présence des esprits environnants et abandonna Halina qui s'était faite attrapée par les forces du fléau. L'assassin n'eu pas le courage de la sauver et il tenta de s'enfuir. Prenant conscience de sa terrible lâcheté, il revînt sur les lieux, Halina et les forces du fléau avaient disparu, Vindicator se mît en tête qu'Halina n'était jamais morte. Cette croyance s'est vite transformée en maladie psychiatrique et depuis ce jour, il croit qu'elle est toujours à ses côtés, ne pouvant accepter de l'avoir abandonnée.