FANDOM


Gardienne Anyssaya
Anyssaya
Titre Gardienne des temples, veilleuse des ruines, protectrice du repos
Sexe Fémin
Race Humaine
Classe Prêtresse
Occupation Protéger Tushita
Location Le Cercle
Compagnon(s) La Cour céleste
Alignement Neutre














Il y a de cela plus de 10.000 ans naissait Anyssaya, une elfe de la nuit qui grandit dans le déchaînement de la guerre des anciens. Lors de l'implosion du Puits d'éternité, elle perdit ses parents à l'âge de 7 ans et fût terriblement bouleversée par leur mort, sa tante, qui l'avait recueillie, affirme que la petite voulait mourir avec son père et sa mère, ce qu'elle empêcha. 

Elfe de la nuit, la jeune Anyssaya devînt muette après cet événement et se jura de ne plus jamais parler, pour le reste de sa vie. Elle devient prêtresse d'E'lune et à ses 20 ans, elle est officiellement Protectrice du Sommeil, cela signifiait qu'elle veillait sur le repos des morts et passait le plus clair de son temps à protéger les ruines, les temples, les lieux qui étaient censés renfermer d'anciens esprits qu'il fallait conserver en ces temps de trouble. Les premières années, son travail fût d'un ennui terriblement mortel. Mais lorsqu'elle développa, au fil du temps, une conscience de plus en plus ouverte, Anyssaya découvrit un monde magnifique, celui des esprits, plein de sensibilité, à la fois beau et effrayant. Rejetant la compagnie de qui que ce soit, Anyssaya préférait rester avec les esprits, elle pensait qu'ils comprenaient beaucoup plus de choses que les vivants. De plus en plus, la gardienne des ruines devenait de plus en plus incompréhensible pour les autres. Beaucoup affirment que, lorsqu'un mort était enterré, elle l'embrassait sur le front et ce, peu importe son état. Elle riait toute seule et semblait pouvoir communiquer avec les morts. Mais, le plus clair de son temps, l'elfe veilleuse semblait triste, comme déconnectée d'un monde qui lui semblait gris et touchant à la fois. Ses sentiments étaient complexes, sa sensibilité faisait d'elle une âme pure mais dépourvue de consolation. Cette consolation, elle ne la trouvera que 10.000 plus tard. En l'an 20, la destruction de Nordrassil est ressentie par tous les elfes et Anyssaya est terriblement touchée par cette perte, elle sombre alors dans une profonde dépression et perd son contact avec les esprits, n'ayant plus la force spirituelle pour les voir. Mais, quelques temps plus tard, une lumière s'allume dans les ténèbres et E'lorel apparaît pour Anyssaya, juste pour elle, le sage la prend dans ses bras avec la modestie d'un humain et l'innocense d'une fleur. La gardienne, touchée par l'aura que dégage l'humain, se met à pleurer et comprend ce jour là qu'il ne lui reste plus que quelques années à vivre car son corps ne pourra pas supporter le bouleversement de la mort de l'Arbre-monde. Elle décide de suivre E'lorel et de garder le Paradis qu'il a créé, une modeste pierre en apparence dans laquelle se trouve les âmes des justes. Pendant 2 ans, elle veille sur la pierre puis, pendant 8 ans, sur la porte du savoir d'E'lorel. Elle affirme avoir surtout eu à faire à des esprits malintentionnés mais, armée de sa clé, Anyssaya pouvait effrayer ou guider les esprits vers la lumière en leur offrant la clairvoyance. Après 10.000 ans, le cœur las, Anyssaya rejoint le paradis et en devient une gardienne, elle décide alors de parler, ayant tenue la promesse qu'elle s'était faite, et le son de sa voix fût si merveilleux que tous, aujourd'hui, lui demandent de chanter pour les nouveaux arrivants à Tushita. On raconte que la voix d'Anyssaya peut vous briser le cœur, émouvoir votre esprit et ouvrir votre conscience, personne n'a encore jamais réussi à résister à cette étreinte spirituelle d'une grande beauté.

Certains disent qu'Anyssaya a le cœur d'un ange qui, éternellement, veille et protège dans le silence même les plus défaits et les plus démunis mais que sa tristesse éternelle lui offre une voix d'une beauté incomparable.