FANDOM


Johnsson Fidèle-Horman
Johnsson2
Sexe Masculin
Race Humain
Classe Pasteur
Occupation Protéger Yue
Location Inconnue
Status Vivant
Alignement Neutre-Bienveillant


Qui aurait put penser qu'un homme rationnel, mûre, plein de raison pourrait devenir un jour un Pasteur de l'Organisation ?                              

C'est pourtant lui qu'Aveghra a choisi.












Jeunesse

Orphelin de naissance, comme beaucoup d'enfants Johnsson a grandit dans la délinquance. C'est un garçon rusé et très intelligent. Dés l'adolescence, il commence à diriger de petits trafiques en revendant de la marchandise volée, il est alors très habile pour tirer les porte-monnaies mais doit vite se cacher derrière ses recrues pour ne pas avoir à faire à la justice. Il est cependant attrapé à l'âge de 17 ans et jugé devant une cours. La sentance tombe, le garçon aura les mains coupées et sera expulsé de toutes les villes humaines, autant dire qu'ils l'envoyaient à la mort. Mais un homme, un agent influent du SI:7, décida de recruter le garçon et s'en faire un agent, il est convaincu que le talent de Johnsson peut servir dans les rangs de l'une des plus grandes organisations d'agents secrets du monde. Johnsson croit être tiré d'affaire mais il se trompe, on l'envoit à l'école et on rentabilise sa liberté, il doit apprendre vite et a tout intérêt à obéir. On le forme pour qu'il soit apte à se défendre, on lui donne une arme à feu et il aura pour rôle de protéger les documents, faire circuler l'information et pouvoir communiquer de façon diplômatique avec les ennemis d'Hurlevent de façon secrète. On le charge de quelques affaires d'espionnage et on s'aperçoit que le jeune homme est fait pour le terrain mais que son intelligence, précieuse, doit être conservée derrière des bureaux. A cette époque, l'homme ne s'imagine pas devenir, un jour, un représentant spirituel.

La traque des malfaiteurs

Après une dizaine d'années de service, Johnsson a plus l'impression d'être un agent de la mafia qu'un expert du SI:7. On lui commande de faire taire certaines personnes qui, semble-t-il, n'ont rien fait et on le met sur des affaires de plus en plus dérangeantes. A 30 ans, il est chargé de retrouver un condamné à mort qui s'est échappé, matricule 747. 

Très vite, Johnsson se rend compte que la personne qu'il traque est déjà censée être morte une fois, l'histoire date d'il y a plus 9 ans et semble avoir un lien. En poussant ses recherches, il se rend vite compte que tous ceux qui tentent de trop s'informer sur le condamné sont tués et disparaissent. De plus en plus sceptique, Johnsson essaye de se mettre à l'abri mais ce qu'il ne sait pas encore, c'est que le condamné, Aveghra Malfaria alias Phantome, est déjà entrain de l'observer.



Sentant de plus en plus l'étau se reserrer sur lui, l'agent s'enferme régulièrement dans son bureau pour pouvoir être à l'abri de la moindre attaque, la nuit, il croit dormir en sûreté mais il n'en est rien car l'Archipsyker observe depuis un bon moment celui qu'il devra faire taire.


La traque

Angoissé et voulant prendre les devants, Johnsson se rend plus régulièrement à l'église, il est prédisposé à collaborer avec les prêtres. Il se rend sur les lieux où Aveghra semble avoir changé, rencontrant la damnation, il demande à des clairvoyants d'observer le lieu, d'essayer de sentir une trace du passé, certains perçoivent une souffrance liée à celui qui est traqué mais ils concluent qu'il est mort. Quelques temps plus tard, un autre agent affirme qu'Aveghra se trouve proche de Mulgore avec un groupe de mercenaire, la Coalition. Des membres du SI:7 sont dépêchés mais l'agent qui fût envoyé sur place prend alors la forme de l'Archipsyker et affirme à voix haute être un agent du crépuscule, le vrai Archipsyker se manifeste alors et le tue. Les espions ramènent l'information à Johnsson qui est désormais certain que l'ancien grand prêtre est toujours en vie mais il se méfie de plus en plus de ses compagnons.

En même temps, un autre agent disparaît et des espions poursuivent celui qui semble être Aveghra au lieu où les clairvoyants avaient observé sa "mort". L'aide de la Coalition est réclamée pour en finir avec cet assassin. 

Sur place, l'être encapuchonné, vêtu d'une robe noire, s'en prend aux mercenaires de la Coalition et finit par être tué sous le regard des espions du SI:7. Quelques minutes après, Aveghra, déguisé en robe noire lui aussi, arrive et félicite la Coalition, il est abattu par les espions.

Pour mettre fin à sa traque, Aveghra s'est servi de l'agent du SI:7 qui avait disparu pour jouer son rôle et créa une illusion pour que le moindre soupçon sur sa personne soit retiré, il fait en sorte que l'agent enlevé passe pour un adorateur du crépuscule, lui aussi, et finit par donner rendez-vous à la Coalition quelque part. Après leur avoir montré qu'il était encore en vie, les ayant eux-mêmes dupés pour qu'ils puissent jouer une comédie sans faille, Aveghra se rend chez Johnsson qui ne se doute de rien, par trois fois, il a l'occasion de le tuer mais il n'en fait rien, il décide alors de se montrer tandis que tout danger est écarté.


Il apparut dans une aura noire, tout autour de lui devînt gris puis les couleurs reprirent leur droit naturel.

_ Bonjour inspecteur Johnsson, je me présente, Aveghra Malfaria, dit-il tandis qu'il observait l'inspecteur, incapable de parler, transpirant puis il reprit la parole. Vous avez échoué et je vais vous faire taire mais avant cela, je vais vous expliquer pourquoi vous avez échoué. Votre esprit n'ayant pas la capacité de surpasser certaines facettes, vous avez été dépassé par l'entreprise que j'ai mené contre vous.  Tout d'abord, sur le lieu de ma damnation, j'ai pris soin de poser une emprunte psychique pour que le travail soit plus facile pour vous, je savais que les meurtres mystérieux que j'avais commis révélerait en vous une sorte d'ésotérisme et puis je vous regardais si souvent, je voulais tellement que vous le sentiez... Ca a suffit à vous faire croire que j'étais mort mais vous êtes un homme intelligent, votre traque ne pouvait pas s'arrêter là. Un de vos agent a découvert que j'étais vivant, sachez que cet agent qui est venu dans le camp de la Coalition pour me traquer est réellement mort, c'était effectivement un homme vereux mais il ne servait pas le crépuscule, j'ai voulu placer un doute en vous pour que vous vous attachiez de plus en plus à votre quête de vérité, je savais que si je tuais un homme à mon image alors vous vous inquiéterez de savoir comment vaincre un homme tel que moi. Après cela, j'ai changé de tenue pour vous faire croire que j'étais assez stupide pour passer inaperçu en changeant simplement mes vêtements, ça a marché, vous m'avez suivi, vous avez cru que c'était moi, c'était mon intention. Mais j'avais enlevé un de vos agents sous réserve de prendre ma place, je dois dire que d'une certaine manière, j'ai été lui, dans sa tête du moins, vous l'avez tué grâce à la Coalition, félicitation, lui aussi n'était pas vraiment un homme bon. J'ai laissé sur lui des preuves montrant qu'il m'était dévoué, ce n'était pas le cas, du moins, pas de son plein grès. Pour mettre fin à tous les souçons possibles, j'ai fais apparaître une image de moi pour féliciter votre travail, vous vous êtes alors dit "Voilà le vrai, abattons le" et ça a marché mais ce n'était pas la réalité, on ne peut jamais faire disparaître quelqu'un pour toujours.

_M-.. Mais nous avions un mage spécialisé en divination, il aurait du voir l'illusion.

_ Pas si l'illusion est trop bien construite, il a vérifié si c'était une illusion, j'aurais vérifié les fonctions vitales à sa place, il n'est pas assez bon pour me déceler et pas assez intelligent non plus, il n'a ni la force et il n'a pas eu la forme.

_ Qu'allez-vous me faire ?...

_ Vous êtes mort trois fois aujourd'hui et là, ce sera la quatrième. Venez avec moi, je vais vous faire taire, répondit Aveghra en souriant sous son masque.

Depuis ce jour, l'inspecteur Johnsson est porté disparu. Il a rejoind les prêtres rouges et s'est rendu compte au fil du temps que l'homme qu'il traquait n'était pas si mauvais, il avait en effet commis des actes répréhenssibles mais la sagesse de son enseignement et la liberté qu'il a accordé à de nombreuses personnes en leur offrant de quitter le SI:7 contre certaines choses montrent le meilleur de sa personne. Johnsson est l'un des apprentis qui a apprit le plus vite, en échange de tout ce qu'il a reçu de l'Ordre d'E'lorel, il a confié certaines méthodes utilisées par les services de renseignements, méthodes qu'Aveghra utilisera pour parfaire l'Organisation.

C'est à Johnsson que l'on doit la tenue si particulière des Pasteurs, sa ruse et son intelligence ont fait de lui un Pasteur aguérit, il lui a fallu moins de 3 ans pour devenir l'un des meilleurs prêtre Raudonas, il est aujourd'hui très reconnaissant envers son Maître qu'il considère comme celui qui lui a ouvert les yeux et, grâce à la traque, lui a permis de se tourner vers d'autres horizons pour trouver la vérité.