FANDOM


Sanctuaire Prioris


Informations sur le temple en lui-même

Nous ne savons rien sur la date de création du Sanctuaire Prioris. Ce temple vieux de sûrement plus d'un millier d'années est une construction des titans ayant été découvert par les premiers Priors en l'an -12. Lieu à l'origine dévasté et partiellement ensevelis suscita l'admiration chez les prêtres d'E'lorel qui décidèrent d'en faire leur foyer et le coeur de leur culte. À l'origine, le Sanctuaire était, semble-t-il, un observatoire créé par les titans comme il en existe au bassin de Scholozar mais celui-ci était souterrain. Proche du Joug-d'Hiver, cette construction très ancienne avait été visiblement abandonnée. L'entré du temple se trouvait fracturé par un impact de canon et les orbes ou autres trésors furent dérobées, laissant ainsi un endroit vaste et vide à disposition. Les Priors mirent plus d'un mois à dégager les décombres mais réussirent finalement à s'installer. Le temple ne comporte en lui-même qu'une salle d'entré, un escalier et une grande salle mais certains pensent que des passages secrets existent et ont été découverts et utilisés.

L'apparition et la pratique des prêtres rouges et blancs

Il faut distinguer les Priors des prêtres blancs. Les Priors sont des prêtres rouges et n'ont pas grand chose à voir avec leurs confrères. À l'origine, E'lorel , leur prophète, appela quelques personnes en Azeroth pour qu'elles le rejoignent afin d'enseigner une nouvelle doctrine. D'abord basée sur la foi, le dévouement et la juste pensée, E'lorel tentait d'inculquer à ses disciples la valeur d'une démarche altruiste grâce à laquelle il était possible de découvrir la valeur de la vie mais aussi de comprendre son sens profond. Quelques disciples satisfaits reprirent leur route mais d'autres, qui désiraient en apprendre plus, restèrent avec le Maître et certains d'entre eux acquérirent des pouvoirs pour devenir les Prêtres blancs ou Veilleurs en l'an -15. Ils étaient destinés à suivre une vie de don gratuit, de foi et leur but consistait à rassembler tous les êtres existants, à les souder dans le feu de la justice pour donner vie à un être très puissant et capable d'une compréhension gigantesque, naturellement illuminé et bon. Pour cela, il fallait que les Veilleurs entrent dans un état de lucidité psychique et d'ouverture spirituelle les uns envers les autres, une sorte de méditation à l'intérieur de laquelle ils ne se faisaient pas barrière les uns aux autres et pouvaient entendre et exprimer leurs pensées en une seule entité. Cependant, cela devait se faire dans un cercle assez restreint et malgré que l'être ultime soit un rêve qu'ils tentent d'atteindre, les Prêtres blancs ont conscience que cela prendra beaucoup de temps car une fusion de tous les êtres sans préparation les conduiraient à former un Dieu de pur folie qui s'anéantirait lui-même, débordé par ce qu'il pense et ressent. Un an après la formation des Veilleurs, des disciples se détournèrent de leur voie pour en suivre une autre qu'ils estimaient bien plus juste. Ne cherchant ni à faire acte de foi ou à réclamer la puissance d'une divinité passé ou futur, ces nouveaux prêtres suivraient une route plus périlleuse que leurs frères basée sur la compréhension, la raison et la compassion. Mais cette voie, bien que très prometteuse, impliquait de grandes souffrances car elle amenait à accepter les choses les plus ignobles sans interférer afin d'en trouver le remède le plus pur, la connaissance des causes et des conséquences de toutes choses. C'est ainsi qu'en l'an -14 naquirent les premiers Prêtres rouges ou Priors, des êtres destinés à livrer leur foi à la clairvoyance et uniquement à celle-ci, même si cela implique de voir l'intolérable et le repoussant, leur but étant de devenir les êtres les plus tolérants et les plus sages possibles.

E'lorel affirmera plus tard que la voie emprunter par les prêtres rouges n'est pas celle qu'il a enseigné mais plutôt une conséquences de sa doctrine. Il dira plus tard que la voie du Prior est "née d'elle-même" et cela fût une approbation pour tous ceux qui avaient décider de la suivre.

Le Shangakan

Une première fusion d'âmes

Le but essentiel des douze Prêtres blancs consistent, en premier lieu, à former un être puissant en fusionnant leur psyché et en confondant leurs âmes, le Shangakhan. 

Sa naissance se fera lorsque les douze seront unis d'une façon telle qu'ils arriveraient à penser les uns à la place des autres et les uns pour les autres. À ce moment là, le corps le plus apte à les reçevoir sera leur hôte et ils émaneront une énergie sacrée telle que leurs corps brûleront et leurs âmes fusionneront dans ce corps mais cela devra se faire lorsqu'ils seront prêts sans quoi le corps ne pourra pas être stable et finira par mourir.

Un chaînon manquant

Il y a peu, Aurélian Prétoriam, élu d'E'lorel et porteur de sa parole, a décidé de ne plus faire partie des Prêtres blancs pour suivre sa propre route. En effet, réticent à une telle opération de fusion, il ne formait pas une unité avec ses frères et semblait interférer dans le rassemblement. Affirmant qu'il était trop tôt pour donner naissance au Shangakhan, Aurélian a expliqué à ses frères qu'il se retirait pour ne pas faire partie d'une catastrophe car il pense que si le rapprochement entre les Veilleurs se fait aussi vite, cela pourrait être une véritable catastrophe, donnant vie à un esprit possédé par sa propre force et dévoué de façon fanatique, un esprit pour qui la raison ne sera pas une évidence.

Une naissance imminente

La disparition d'E'lorel a rapproché les veilleurs et Gayatam, le plus vieux d'entre eux, affirme qu'il faut s'empresser de finaliser la fusion inspirant ainsi ses frères. Tandis qu'Aurélian tente de faire comprendre aux Prêtres blancs que le calme est nécessaire, la tension monte avec les Priors qui sont de plus en plus vues par les Veilleurs comme des renégats, des êtres de l'ombre à exterminer. Aveghra et Aurélian seraient entrés en conflit mais ont finalement trouvé un terrain d'entente afin d'appaiser la situation, mettant leurs différents de côté afin d'éduquer leurs frères. Selon les dires, c'est une manifestation d'E'lorel , à l'intérieur du temple, qui aurait empêché la chûte de celui-ci tandis qu'Aveghra combattait Aurélian, l'accusant d'avoir chassé les Priors, ce qui était en fait un coup monté par des esprits mâlins. Depuis ce jour, l'Archipsyker noir et l'ancien Prêtre blanc ont décidé de se faire confiance pour maintenir la paix et à l'ordre dans le Sanctuaire.

La Résolution 

Une voie de solitude

Les Priors ne voient pas les choses sous le même angle que leurs frères. Partisan d'une voie de raison pure et de compréhension, d'étude et non pas de dévotion, la seule chose à laquelle ils vouent un culte est la clairvoyance et à E'lorel qui doit passer en second selon leur chef, l'Archipsyker noir. C'est pourquoi chaque Prêtre rouge doit suivre sa voie et analyser de lui-même le monde qui l'entoure pour le comprendre. Parfois, il arrive que certains débattent entre eux pendant des heures ou même des jours mais cela doit toujours se faire dans le respect. Malgré qu'ils empruntent une voie basée sur la solitude et la réalisation personnelle, les Priors n'hésitent pas à s'aider les uns les autres et tentent de rester à l'écart des Veilleurs. Il y a peu, des Prêtres rouges se sont mis à écouter Aurélian avec plus d'attention car celui-ci reçevoit la sagesse du Prophète, un étrange lien semble les unir. Cependant, les disciples continuent de suivre leur maître et guide, Aveghra Malfaria.

L'Ascension

L'Ascension n'est pas un but à atteindre pour les Priors, loin de là, c'est plutôt quelque chose à éviter. Lorsque le moment se fait sentir, un prêtre rouge a l'occasion de s'élever au rang d'Ange noir, un être éthérique qui peut être manifesté dans la réalité pendant une courte période mais qui habite dans le Royaume des ombres afin d'enseigner et d'en délivrer les innocents. Un Ange noir est rarement séparé de ses semblables. Leur groupe est appelée "Meute du Ciel" et ces esprits sombres aiment beaucoup mélanger le beau avec le modeste et c'est pourquoi ils portent des ailes et se surnomment eux-mêmes "Anges" mais c'est aussi une façon de montrer à tous ceux qui perdent espoir ou qui désirent se tourner vers les ténèbres que les anges peuvent avoir une multitude d'apparences, même ingrates et se trouver dans des lieux indignes d'eux pour venir en aide aux autres quitte à revêtir de sombres pensées et à être habités par des sentiments ingrats. Un Prior ne peut ascensioner que lorsqu'il est prêt à surpasser ce qu'il ressent, à aller au-delà même de la souffrance et de la haine pour faire preuve d'altruisme non pas par bonté d'âme mais parce que cela est juste et nécessaire. Un Maître contesté Aveghra Malfaria est le Maître des Priors et le guide spirituel des Anges noirs avec qui il peut communiquer. Son esprit sombre et rongé semble inquiéter plusieurs de ses disciples qui commencent à douter de sa raison. Parfois hurlant dans les sous-sols du Sanctuaire, l'Archipsyker noir semble progresser à une vitesse déraisonnable vers les ténèbres pour y apporter la lumière et trouver la clairvoyance. Certains pensent que bientôt, leur maître ne sera plus et sombrera dans la folie mais pour l'instant, aucun Prior semble ne s'être détourné de lui et ils continuent à le suivre malgré sa santé mentale qui semble défaillante et ses choix qui laissent planer le doute.


Priors

Les Priors proches de l'Autel d'E'lorel