FANDOM



Origines

Quoi de plus efficace qu'un livre que l'on retient à la première lecture ? Quoi de plus passionnant et réel qu'un livre qui s'introduit directement dans votre esprit pour y apporter une idée ? C'était son utilité, serti à chaque page de runes porteuses d'un envoûtement psychique gardé secret, aujourd'hui encore. Ecrit par le sage E'lorel en personne, ce manuscrit était censé apporter la vérité à une personne en l'induisant à raisonner sur le monde qui l'entoure, libérant ainsi des pages supplémentaires qui n'apparaissaient que quand on avait trouvé la réponse à chaque vision. Plus un individu lisait ce livre, plus il prenait conscience de sa parfaite logique et de sa vérité. Mais il semblerait que cet artefact plus que précieux pour le Sanctum Prioris ait été corrompu.

Perte et Transformation

Il y a longtemps, E'lorel a créé un fragment sacré, la pierre de source, capable d'alimenter un Artefact, le Tedraël, un marteau puissant capable de donner à celui qui le touchait une vision de la vérité. Mais cet objet légendaire a été brisé lors d'une bataille épique durant laquelle son porteur, Solomon, a du sacrifié son pouvoir pour repousser l'arrivé de Mallal dans la réalité. La pierre de source fût brisée en cinq parties dont l'une d'elle servit à former le livre des milles vérités. Durant un assaut contre le Sanctum Prioris, le livre fût dérobé et emmené dans le Royaume des ombres, perdu à jamais. C'est du moins ce que l'on croyait mais le Seigneur des Anges noirs, Arkhamias, s'était mis en tête de retrouver l'artefact perdu. Après de nombreuses recherches, isolé dans sa quête solitaire, il se retrouva seul avec le livre. Ce qu'il ignorait, c'est que pendant longtemps, des ombres lui avaient hurlé dessus, modifiant son contenu et transformant les visions qu'il donnait. Ainsi, Arkhamias sombra dans une sorte de démence, convaincu qu'il fallait libérer tous les damnés du Royaume des ombres. Cependant, il fût arrêté à temps et projeté dans l'étang des flammes de la supplication, celles-ci même qui forment les anges noirs à leur naissance.

Réécriture 

Mais l'histoire de ce livre n'était pas terminée car le Seigneur Sunyata avait décidé de le lire malgré qu'il soit corrompu, testant ainsi son propre esprit. Après avoir vaincu la souillure même du manuscrit en répondant aux visions mensongères, il retira du livre le fragment de la pierre de source et le purifia. Ensuite, on raconte que trois Prêtre blanc sont apparus à une prêtresse rouge dont le nom n'est jamais mentionné. Quoi qu'il en soit, c'est elle qui fût chargé, en reçevant les visions du Prophète, de réécrire l'ouvrage. Aujourd'hui, le livre des milles vérités existe à nouveau, pur et protégé. Cependant, nul ne sait où il se trouve et ce qu'il montre. Pour beaucoup, il est évident que l'ouvrage est entre les mains d'Aurélian qui s'en servirait pour évoluer en sagesse et suivre la voie de son maître en l'approfondissant.