FANDOM


Mallal
Mallal (2)
Titre La gueule hurlante, le mauvais, l'immonde, le monstrueux, la semence du mal
Race Dieu
Location Inconnue
Status Mort


"_ Quel est ton nom ? demanda Aveghra en fixant l'ombre gigantesque qui se dressait devant lui. Il avait le tourni, hanté par la présence qui remplissait le lieu.

C'est alors qu'un grondement se fît entendre, la chose parlait, faisant trembler tout autour d'elle, ce qui était vivant et ce qui ne l'était pas, il dit alors son nom, dificile de le décrire mais cela ressemblait à : Mallal.

Sur cela, Aveghra descendit les escaliers pour appeler à l'aide, sa prière à elle seule ne suffirait pas à vaincre l'être qui tentait de sortir du Royaume des ombres, frappant la réalité de sa terrible présence."


- Aveghra confronté à Mallal -

Le mal incarné

Il y a de cela plus de 147.000 ans, les titans affrontaient les puissants Dieux très anciens. Dans leur combat, ils parvinrent à en briser plusieurs en multiples morceaux, les emprisonnant et ils en tuèrent un.

Mais depuis, régulièrement, plusieurs Dieux se sont manifestés. Les morceaux d'eux ont pu remonter à la surface. Mais il y a un morceau qui a été oublié, il fût prit pour mort.

Ce morceau resta piégé sous terre pendant longtemps. Puis, un esprit commença à se développer en lui, il se demandait ce qu'il était, d'où lui venait cette fureur en lui puis très vite, la haine le submerga et les questions cessèrent dans son esprit. 

Tout ce qu'il savait, c'est qu'il était un morceau abandonné d'un des Dieux et pour cela, il les haït tous. 

Un jour, un explorateur, qui s'engouffrait dans une grotte souterraine pour y trouver des artefacts, découvrit une ombre gigantesque, il pensait que c'était un objet très gros et alluma un grand feu pour voir de quoi il s'agissait. A son plus grand étonnement, l'explorateur se rendit compte que la chose restait plongé dans l'ombre. C'est alors que Mallal s'éveilla et, pour la première fois, se repaît d'un esprit. Il se servit de l'explorateur pour sortir de ces sous-sols, revigoré d'un sommeil millénaire.


  

Le combat des Sages

Perçevant la noire manifestation de Mallal, les Grands sages parmi lesquels figuraient le Maître Raudonas et la Maîtresse Balina , décidèrent d'affronter le puissant Dieu. Disciples et maîtres partirent à sa rencontre mais le Dieu était puissant et, sur la route qui menait à lui, beaucoup d'apprentis devinrent fous, apprentis que Raudonas tua lui-même pour ne pas avoir à faire à une rébellion. 

Le combat fût terriblement difficile, les maîtres étaient dépassés par le pouvoir de Mallal, son corps tout entier était recouvert de ténèbres, ses yeux pouvaient aspirer une âme encore dans un corps et sa rage remplissait l'air, la rendant irrespirable. Finalement, les Maîtres-sages ne purent que bannir Mallal dans le Royaume des ombres, incapables de pouvoir le vaincre, ils ne réussirent qu'à l'occulter du monde des vivants afin d'éviter qu'il ne cause de terribles dégâts. 

Après cela, les Maîtres partirent à la recherche d'un être puissant et sage qui pourrait, un jour, vaincre le Dieu noir mais il fallait faire vite car les âmes tourmentées du Royaume des ombres seraient bientôt le festin et l'armée de l'Immonde.

La Marche d'E'lorel

E'lorel était considéré comme celui qui vaincrait Mallal et le détruirait mais il n'en était rien car le Prophète n'avait aucunement l'intention de s'en prendre à qui que ce soit. Cependant, il a expliqué que pour venir à bout d'un être aussi sombre, dont le désir de vengeance ne pouvait avoir d'égal que sa dévotion à faire le mal, il fallait posséder un coeur à la fois pur et juste, capable du meilleur comme du pire. 


Le murmure du Dieu

Aveghra affirme avoir été confronté au Dieu, son lien avec le Royaume des morts lui permettait d'être très sensible à sa présence et c'est peut-être pour cela que Mallal voulu s'en prendre à lui. Des ombres tentaient de briser la réalité pour laisser passer l'Immonde créature. Mais c'est avec l'aide de son acolyte, d'un chasseur de démon et d'une prêtresse de la lumière qu'Aveghra parvînt à empêcher l'entrée de Mallal qui voulait certainement le posséder.


Le combat des justes

C'est alors que vînt un champion, plus courageux encore que ses prédecesseurs. Il s'appelait Solomon et il n'avait pour objectif que de vaincre le Dieu noir et ce quoi qu'il lui en coûte. Il patienta pendant des années, à l'affût de la Monstreuse créature et après une longue attente, la présence du Dieu fût décelée. Les croisés d'E'lorel fûrent envoyés et la traque dura plusieurs mois. Au bout d'un certain temps, Mallal, qui était agacé d'être une proie, se servit d'une partie de ses pouvoirs pour se manifester dans la réalité, il s'en prit à l'esprit de chaque croisé qui tentait de le vaincre et fît finalement face au champion d'E'lorel à qui il ne put s'en prendre car ce dernier n'avait plus de place dans son coeur, empêchant le mal d'y triompher et c'est avec une furieuse dévotion que Solomon affronta le Dieu. On raconte que c'est durant ce combat que Mallal rencontra la peur pour la première fois. Le combat fût si violent que, durant un ultime assaut de Solomon, le marteau sacré se brisa en plusieurs morceaux. Il est dit qu'Eradius, le tout premier champion d'E'lorel, avait animé Solomon d'une force légendaire, l'accompagnant dans son ultime assaut. Le contact entre le marteau et Mallal provoqua une explosion qui se cristallisa pour former un matériaux étrange que l'on appel l'Eredium. 

Ce fût là la première fois que Mallal fût vaincu et renvoyé dans le Royaume des ombres pour se taire pendant plus de 3 ans.

Après cela, il est dit que Mallal devînt incontrôlable et commença à dévorer les ombres dans le monde des morts afin de pouvoir revenir.

La confrontation des Dieux

E'lorel tentait de sauver les âmes du Royaume des ombres, prenant le mal sur lui et progressant vers les ténèbres pour y apporter la lumière. Mallal, qui remarqua que l'esprit du Prophète se mouvait dans le monde des morts, s'approcha de lui, les ombres, qui étaient effrayées s'écartèrent pour ne pas être prit par le Dieu. E'lorel lui adressa toute son attention, il était prêt à discuter, certain que l'être, fût-ce le plus terrible, pouvait entendre raison si l'on faisait preuve d'une grande sagesse. Mais Mallal était débordé par la colère, il était désormais si incontrôlable que personne, pas même lui, ne pouvait le faire changer. Surpassé par la rage, Mallal tenta de dévorer E'lorel mais la présence de ce dernier était si pure que Mallal se brûla et relâcha les âmes qu'il portait dans sa gueule et brûlait de sa colère, âmes que le Prophète sauva. 

Le Seigneur Sunyata fût terriblement affecté par la souffrance du Dieu noir, il se rendit compte qu'il ne pouvait pas le sauver car il manquait de force.

L'ultime combat

C'est débordé par un incontrôlable feu que Mallal eu la force de sortir du Royaume des ombres en se servant d'un vieux mage noir. De nombreuses ombres suivaient la terrible présence et Désolace fût envahie par plusieurs centaines d'esprits damnés qui tentaient de briser le voile de la réalité. 

La Coalition, une organisation de mercenaire dont faisait partie Aveghra et qui était alliée à l'Ordre d'E'lorel, voulu mettre fin à l'existence du monstre. 

Le Prophète, qui avait protégé le camp de la Coalition de sa présence avec l'aide de plusieurs anges noirs, bénit les mercenaires d'une puissante lumière.

Aveghra avait demandé à ses démonistes de forger un sombre artefact, le cristal noir, qui renfermerait l'âme de plusieurs ombres prêtes à se libérer, pleine de rage.

La Coalition intervînt en Désolace, Mallal tentait de les vaincre avec sa seule force dans le désert mais leur volonté et la pureté d'E'lorel l'en empêchait. L'un des démonistes d'Aveghra, Amucis, fût corrompu puis transformé en une sorte de démon que la Coalition vaincu. E'lorel s'empara de l'âme d'Amucis pour la protéger et l'acte fût d'une telle bonté que le démoniste se sentit heureux et partit rejoindre un monde meilleur.

La Coalition affronta d'abord l'humain possédé par Mallal mais celui-ci avait déjà terminé le rituel qui permettait son invocation et, après sa mort, il libéra dans le monde des vivants le Dieu noir.


Le combat fût plus difficile encore que celui des Maîtres-sages mais c'est finalement grâce aux efforts unis de la Coalition, la bénédiction sacrée d'E'lorel et la libération de plusieurs ombres du cristal noir par Dolorès, l'âme liée à Aveghra, qui eut raison de Mallal. Mais le Dieu n'allait pas s'avouer si facilement vaincu. Il emmena les héros dans une dimension spirituelle créée par le Cercle où il les tourmenterait et parviendrait, peut-être, à dévorer leurs âmes.

Le Cauchemar

Mallal se servit d'une vision distordue de l'avenir pour créer le cauchemar qui monopôlisa l'ensemble du Cercle. 

Cet avenir avait été modifié par un évènement tellement simple que cela semblait ridicule. En effet, lors du combat contre le Roi-liche, Tirion brisa la légendaire Deuillegivre avec la toute aussi légendaire Porte-cendres. Mais, dans la confrontation des deux lames, Tirion reçut de minuscules éclats de Deuillegivre sur lui, notamment dans les yeux. 

Cela détruirait l'esprit du Champion de la lumière qui deviendrait alors un puissant paladin noir qui, grâce à ses pouvoirs, releva de nombreux héros et s'offrit une puissante armée, il détruisit le roi-liche pour laisser le fléau se déchaîner et il profita du Chaos pour instaurer son règne. C'est finalement grâce à Zeliek, un chevalier de la mort ayant gardé la foi et qui fût relevé, que la Coalition parvînt à détruire Mallal grâce à l'aide de porte-cendres qui fût purifiée par les âmes de la chapelle de l'espoir de la lumière qui se lièrent à la lame pour un ultime combat spirituel. Les âmes possédées par Tirion et celles qui étaient libres s'affrontèrent tandis que Zeliek et Tirion menait un combat d'épée redoutable. Tirion fût vaincu, la Coalition était victorieuse.

Mais Mallal avait eu le temps de maudir E'lorel, faisant ressortir en ce dernier la partie de lui qu'il avait banni, incontrôlable, mauvaise, destructrice, on l'appelait : La bête.


Le Sacrifice et l'Illumination

E'lorel fît face à la bête, il fût livré devant elle par le Haut-père Baladria que beaucoup, alors, considérèrent comme un traître.

Mais E'lorel savait que cela était juste, il savait qu'il ne fallait pas s'en prendre à l'existence de la bête mais soigner ce pour quoi elle était déchaînée, le rejet de son maître. Dans un ultime acte de compassion, E'lorel se livra à sa partie la plus sombre, acceptant d'être détruit par elle et la bête dévora E'lorel.

Mais elle ne pouvait pas vivre sans lui et E'lorel ne pouvait pas vivre sans la bête, les deux disparurent ensemble et ce qu'il resta du sage de lumière, ce n'était ni l'alpha, ni l'oméga mais la voie qui mène de l'un à l'autre, la voie de compassion, E'lorel atteint alors l'Illumination et devînt la manifestation même de la création.

Le Retour du mal

On raconte que Mallal fût vaincu dans son essence même, non pas par sa défaite contre les héros mais par l'acte d'amour d'E'lorel. Le Dieu ne devrait plus jamais pouvoir revenir car sa volonté fût brisée et son être tout entier disloqué dans le Cercle.

Cependant, Adellar, le dernier champion d'E'lorel, aurait affronté le souvenir de Mallal dans le nouveau marteau du Prophète, reforgé à partir des éclats dans l'ancien. Ce marteau renfermait aussi l'esprit de Solomon qui affirme avoir été piégé par Mallal. 

Adellar est parvenu à vaincre Mallal sans le combattre, E'lorel se manifesta et salua le geste de son champion. Après cela, Solomon fût libéré du marteau et envoyé dans le Cercle où il retrouva ses anciens amis.