FANDOM




Les origines dévoilées de l'Ordre d'E'lorel

E'lorel, la figure emblématique des Prêtres Balina et Raudonas, un puissant guide spirituel ayant opéré pendant des années dans le bassin de Scholozar. Il semblerait que ce sage aux pouvoirs exceptionnels ait eu, en vérité, de grands guides spirituels. On raconte que de -29 à -22, E'lorel aurait médité seul dans la forêt, cette information serait en fait inexacte. En effet, dans la bibliothèque, un livre montre que l'Omnisavant aurait trouvé sur son chemin de puissants guides spirituels qu'il appelait lui-même, ses Pères.

Qui sont-ils ? D'où viennent-ils ? Ces gens mystérieux auraient expliqué au jeune E'lorel, autrefois nommé Shiba, de quelle manière l'Illumination était atteignable. Capablent de maîtriser l'esprit et l'énergie vitale, ces êtres hors du commun ne voulaint pas juger de ce qu'il était bon de tuer ou de faire naître, ils décidèrent de n'utiliser leur art que sur eux-mêmes, se laissant le choix d'offrir leur vie. C'est alors qu'un système se mît en place, chaque sage devrait trouver un disciple, si ce disciple dépasse son maître, ce dernier lui offre son énergie vitale pour que le plus grand puisse subsister. Ainsi, des générations se succédèrent et l'ordre devînt un cercle très fermé. Les Maîtres de cet ordre s'appelaient Raudonas et Balina, un homme et une femme dont la longue vie furent d'eux des divinités aux yeux de leurs disciples. Les Maîtres restant furent au nombre de sept, leur ordre devenait de moins en moins influent et ils crurent que cela devait se finir. Raudonas refusa ce destin et n'hésita pas à puiser l'énergie vitale à divers endroits pour subsister, croyant qu'il fallait prendre et donner plutôt qu'offrir à perte de vue ou recevoir jusqu'à l'aveuglement. Balina, quant à elle, pensait qu'il fallait acquérir un pouvoir assez grand puis trouver un disciple plus compétent pour passer le flambeau. Ainsi se présenta à eux un homme hors du commun, doué pour la magie, d'une tolérance accrue et dont la bonté avait un impact sur les autres. Shiba fût baptisé par les pères "E'lorel", un nom plein d'affection. Jugé plus que sage par ses Maîtres, ils décidèrent de lui offrir leur ultime héritage, toute leur vie et leurs espoirs. Ils lui confièrent ainsi l'ensemble de leurs énergies vitales et E'lorel devînt un semi-immortel. Cet acte eut une très grande conséquence spirituelle pour E'lorel, son âme devînt plus pure, son corps tout entier vibrait d'une énergie positive et bienveillante.

Les règles de cet ordre sont simples, il faut mener une vie hors de tous désirs, recevoir avec modération, cheminer vers le pouvoir de façon raisonnable dans le but final d'atteindre l'Illumination. Les pouvoirs de ces mages assemblaient une manipulation de leur propre énergie vitale leur permettant parfois de soigner ou de redonner vie, d'avoir un impact sur les esprits mais ils refusèrent de manipuler les âmes, d'utiliser les pouvoirs pour les dérober, les réimplanter ou d'apprendre les sorts pour retirer la vie, ils ne voulaient maîtriser que la leur, jugeant que cela était la plus grande marque de sagesse, insistant sur le fait que cette discipline permettait le contrôle de soi. L'Illumination était le but final mais elle ne pouvait être atteinte que si l'individu avait un pouvoir certain et un altruisme accrue. Lorsque le futur ascendant est prêt, il offre l'ensemble de son énergie vitale et quitte son enveloppe charnelle détruite pour devenir un être rayonnant de vie.

Ses caractéristiques ? L'imperceptibilité, un être illuminé ne peut être vu qu'en étant accueilli, existant par la justice et la bonté, cet être ne se manifeste que si quelqu'un manifeste de la foi envers lui, croit en son existence. Ce sont des êtres dépourvus de façon presque totale de pouvoirs mais ayant la capacité d'offrir la pureté et d'éclaircir l'esprit, ils sont la manifestation de la conscience mais ne peuvent exister si personne ne les prie. Ils ont une clairvoyance naturelle qui se trouve être très grande, nul ne peut dire quelle est sa limite et il est inutile de tenter de les duper car les illusions ont été hôtées de leurs yeux. De plus,  il est presque impossible de les voir. Un illuminé peut apparaître sous forme d'énergie sacrée mais ce n'est là que son rayonnement.

E'lorel ne fût pas le seul à atteindre ce stade extrême, semblable sur bien des points, à l'ascension des partisans de l'ombre oubliée. Grâce au Soleil noir et à la dévotion de ses disciples, il est cependant devenu la divinité la plus manifestée de ce type. L'un des buts les plus anciens de l'ordre des Pères était de vaincre Mallal qui représentait le côté négatif mais nécessaire de l'existence. Celui qui vaincrait Mallal aurait ainsi la capacité d'atteindre une Illumination plus pure que les autres car seul un acte d'amour désintéressé aurait raison de cet être damné. Par deux fois, E'lorel affronta Mallal, la première fois, il tenta de l'aider mais le démon noir fût brûlé par la bonté du Prophète. La deuxième fois, E'lorel ne s'en prit pas à lui directement, il offrit à la manifestation sombre que Mallal avait réveillé en lui tout son amour, toute sa vie et ainsi, E'lorel mourut pour donner la vie. Ses disciples se servirent du Soleil noir pour canaliser l'énergie de leur Maître et pouvoir continuer à lui parler mais le seul à pouvoir interpréter de façon efficace la présence de l'Illuminé était Aurélian Prétoriam. Certes l'énergie du Prophète était manifestée dans le temple, sa présence propre n'était pas perceptible, ses disciples lui ont donné un foyer mais l'esprit du Maître, quant à lui, nul ne sait où il pouvait bien se trouver car un Illuminé tente de ne susciter ni la dévotion, ni l'attachement, il donne en se cachant de tous.

"La manipulation de l'énergie vitale permet le contrôle de l'esprit, le nôtre ou celui des autres. Il n'est pas bon d'occulter cette discipline magique ayant un impact spirituel certain et dont la capacité positive engendre l'accomplissement d'un être."

- Balina -

"J'ai tué ce que je voulais être pour devenir ce que je suis vraiment."

- E'lorel -


Maître Raudonas

 



Maîtresse Balina

La création des Psykers

Un seul homme fût à l'origine de la voie des Psykers et en a inspiré beaucoup d'autres. Il se nommait E'lorel Ailes-de-l'aube et passait souvent pour un vieillard gentil et doux derrière les formidables capacités psychiques dont il pouvait faire preuve. De par sa faculté divinatoire à pouvoir observer les esprits de nombreuses personnes, beaucoup le surnommèrent au fil du temps l'Omnisavant. Bien plus qu'un simple enseignant, il incarnait une figure spirituelle pour tous ses disciples et n'avait pour rêve que de révolutionner la magie. E'lorel était un éternel insatisfait, provenant d'une familles de nobles mages, il entreprit des études à Dalaran chèrement payés pour y apprendre la divination et l'illusionnisme mais très vite, de par ses impressionnantes capacités, il était en mesure d'observer rapidement les informations directement dans l'esprit de ses professeurs. Pour avoir exercé la magie sur ses enseignants et ses camarades, il fût exclu de Dalaran et bannit à jamais de la cité pour n'avoir fait que dévoiler ce qui était pour lui une faculté naturelle. E'lorel qui n'avait soif que de sagesse et de savoir se rendit dans une abbaye et décida de devenir prêtre mais il comprit que les pouvoirs sacrés avaient la fâcheuse tendance à excéder de bons sentiments et le fanatisme purificateur le mettait réellement mal à l'aise. Contrarié par les méthodes qu'employaient les prêtres et les mages, il décida de se retirer fort longtemps hors de toute civilisation pour entretenir une affinité avec le monde des pensées qui parcourent Azeroth. Éblouie par la beauté de tant d'esprits et d'états d'être, il eu soudain le désir de communiquer ses sentiments, espérant ainsi qu'un jour, le pire des démons puisse voir l'affection d'une bonne âme sans être purifié et que cela l'attendrirait sûrement.

C'est après des années de pratique et de découvertes solitaires qu'il fût capable de dominer l'illusionnisme associé à la clairvoyance et la "vivamancie" pour être en mesure de montrer à un autre esprit des sentiments et des émotions mais aussi révéler les profondeurs de son être. Naturellement, des disciples vinrent à E'lorel au fil du temps et les meilleurs d'entre eux, une vingtaine à peu de chose prêt, se firent appelés "Prêtres blancs". Mais quelques prêtres blancs se trouvèrent insatisfaits et se détournèrent de la voie originelle pour faire ressortir chez une personne des sentiments plus sombres et douteux comme la culpabilité et le regret, se servant de cela pour faire payer les coupables et leur permettre d'être face à leurs actes. Ils se renommèrent "Prêtres rouges" et changèrent leur robes blanches pour des couleurs plus écarlates afin de refléter la douleur et le sacrifice que représentait leur tâche. Aujourd'hui, peu de personnes connaissent le secret ultime de l'Omnisavant, selon la légende, il aurait disparu en s'élevant peut-être vers une existence que nous ne pouvons pas comprendre. Son culte est encore très présent parmi les Psykers et le bâtiment souterrain a été transformé en véritable temple. Certains disent qu'une grande force y est palpable et que toute personne peut se sentir en sécurité, apaisée par le calme serein du lieu qui aurait la faculté d'épanouir les esprits et de développer l'intelligence.

Les capacités des Psykers

Mage spécialisé dans le contrôle de la vie dans sa manifestation purement spirituelle, clairvoyants et illusionnistes, les psykers sont des maîtres dans l'art du contrôle psychique. Ces individus peuvent inciter une personne à prendre telle ou telle décision, insufler diverses ressentiments bons ou mauvais chez d'autres voir même obliger quelqu'un à sauter d'un pont. Mais leurs pouvoirs ne s'arrêtent pas là. En plus de pouvoir prendre le contrôle sur les gens et sur eux-même, ils peuvent utiliser ; la divination, cette branche de la magie qui permet à une personne de récolter des informations. Ils ont apprit à ce servir de cette science pour puiser, directement dans l'esprit de certaines personnes, des donnés afin de pouvoir les connaître ou même contrer une de leurs attaques mais aussi apprendre car c'est là le but principal du Psyker.

D'aucuns pensent que le Psyker ne peut se défendre physiquement, ce qui est une erreur que beaucoup ont payé de leur vie. Leur discipline spirituelle et leur capacité à se concentrer permet à nombre d'entre eux de projeter des éclairs de mana sur leurs ennemies, une attaque capable de les brûler. En fonction de l'orientation du Psyker, certains projètent un mana plutôt souillé par l'ombre tandis que d'autres voient leur énergie emprunte d'une force sacrée. 

Les Psykers sont les plus grands connaisseurs de l'âme, aucune discipline magique ne surpasse leurs capacités à extraire des informations d'un esprit avec une telle efficacité car ils ont choisit de se concentrer purement et simplement sur la source même de la pensée et de la volonté des êtres, véritable source de toute vie.

Les Archipsykers

Quatre individus peuvent prétendre à ce grade tant convoité chez les adeptes de l'Omnisavant mais seuls quatre individus peuvent se vanter de l'avoir atteint (si ils ne sont pas morts du moins), en fonction de leur orientation, quelle soit sacrée ou ombreuses, ces Archipsykers sont qualifiés de noirs ou blancs. Le premier étant E'lorel Ailes-de-l'aube, l'Omnisavant en personne était un Archipsyker blanc et semble même considéré comme plus que ça aujourd'hui, c'est un Dieu pour beaucoup de ses anciens disciples. Capable de projeter un esprit dans un monde parallèle fait d'illusions, un rêve entretenu par l'état inconscient de la personne qui pouvait l'observer et le faire perdurer, il pouvait aussi faire ressortir chez certaines personnes des souvenirs ou des sentiments enfouies et même faire défiler la vie de certains sous leurs yeux, il aurait même été capable de prédire l'avenir d'une personne et de lui éviter certains désagréments. Aveghra Malfaria est parfois considéré comme le second pour certains Priors. Avec une facilité déconcertante, cet Archipsyker noir peut pénétrer l'esprit d'une personne et lancer de véritables envoutements pour la pousser à agir comme il le désire. D'autres rapportent qu'il est capable de disparaître complètement et c'est alors presque impossible de savoir où il se trouve réellement, surtout lorsque l'on sait que certains psykers peuvent se déphaser de la réalité. De tous les Psykers, il est celui qui se sert le plus de ses pouvoirs pour attaquer physiquement ses adversaires. Tout comme son prédecesseur, Arokhan, Aveghra se sert d'esprits damnés, qui ont besoin d'être chargés de mana pour s'éveiller, afin de combattre, pouvant en projeter plus de huit à la fois sur son adversaire sans compter ceux qui sont enfermés dans son fameux livre noir que nul n'ose ouvrir à part lui. Certains disent qu'il se sert des connaissances de plusieurs esprits pour profiter de leurs pouvoirs et ainsi avoir accés à certaines capacités qu'il n'aurait pas en temps normal comme certains sorts de transmutation. Souvent considéré comme supérieur à l'Archipsyker noir, Aurélian Prétoriam est surtout reconnu comme le second du Prophète, le nouvel Archipsyker blanc porteur de sagesse. Ayant suivi à la lettre la voie de son maître, Aurélian ne se considère, lui-même, pas comme le plus grand de tous et affirme être inférieur à Aveghra en combat singulier, combat qui a déjà eu lieu d'ailleurs. Néanmoins, si la force n'est pas la plus grande qualité d'Aurélian, c'est sa finesse d'esprit et le pouvoir de persuasion dont il fait preuve qui fait de lui un leader né. Il serait capable, par sa seule parole, de pousser plusieurs personnes en même temps à changer radicalement de vie en devenant prêtre ou même de faire croire à un individu un peu trop fier qu'il est en fait une jeune fille de huit ans. Arokhan, quant à lui, est souvent considéré comme le moins important des quatre. Non pas parce qu'il n'est pas puissant mais pour la simple et bonne raison que nul ne sait de quoi il était vraiment capable. Préférant se rendre invisible et observer dans l'ombre ce qui lui plaisait, Arokhan était un voyeur aux sombres intentions qui prenait plaisir à terrifier les gens sans prendre soin de les manipuler car il considérait ce genre de pratiques comme indignes de lui. Certains Priors, ayant assisté à l'ultime bataille de l'ancien Archipsyker noir, affirment que sous certains aspects, il surpasserait Aveghra.