FANDOM


Yohan Yourick
Yourick
Sexe Masculin
Race Humain
Classe Haut-père
Location Esprit du Dalada
Status Mort
Professeur(s) E'lorel Ailes-de-l'aube

"Si l'amour mettait fin à la haine alors Dieu n'aurait plus de soucis à se faire."

- Père Yourick -














Le déviant

Nous pensons, souvent à tort, que les humains ne croient qu'en la lumière sans personne pour l'émaner. Ce n'est pas le cas du Père Yourick. Serviteur de l'église de la lumière sacrée, le Père Yourick a affirmé, et ce durant des années, que la lumière était avant tout un sentiment et que tout sentiment est abrité par l'esprit qui lui-même trouve sa source dans l'âme, ainsi, la lumière a une âme que Yohan Yourick a appellé Dieu. Pour lui, nous sommes tous des consommateurs et des donateurs de lumière mais nul n'est capable de la produire si il ne l'a pas reçu d'un être bien particulier qui ne ressemble à aucun de ceux qui fût observé dans le monde. C'est ainsi que le Père Yourick se déplaca vers l'Outreterre pour se rendre au sanctuaire de Shattrath, c'est là-bas qu'il désira rencontrer les naarus dont il soupçonnait être à l'origine de la lumière de l'Univers. C'est avec surprise que Yourick n'eut pour seule réponse que les naarus étaient les enfants de la lumière. Perdu, il se remit en question, se demandant qui était à la source de la clarté originelle, qui produisait ce sentiment d'amour éternel flamboyant. C'est en rencontrant E'lorel que le Père Yourick commença à avoir des réponses. Etudiant pendant des années aux côtés de son mentor qu'il relayait au second plan, Yourick n'avait pour objectif que de trouver son Dieu et ce avec acharnement, tout au long de sa vie. 

Ce n'est qu'en voyant son Maître atteindre l'Illumination qu'il finit par comprendre qui était à l'origine de la lumière, c'est alors qu'il s'écria : "Nous sommes la lumière, elle est la manifestation de notre véritable identité et de notre union, cette force est l'esprit de notre Dieu, ce que nous formons tous ensemble, une dillution de nos âmes dont la force est visible pour ceux qui savent voir ! Merci E'lorel !"

Le père Yohan sentit un frisson le parcourir et il se dit alors : "Je suis vivant", une voix venue d'ailleurs lui répondit alors : "La lumière est la vie et la vérité, tu es ton propre Dieu."

Yourick comprit alors que sa vision fragmentée du monde n'était qu'un défaut de sa perception mais sa prise de conscience eut un telle impact qu'il devînt soudainement bien plus proche du divin qu'auparavant, comprenant que la distance et son établissement était une façon pour nos esprits de comprendre notre monde en le fragmentant mais la vérité n'est autre que si la lumière est l'amour et le don de la vie, l'être originel qui l'a formé pour créer tout ce qui existe n'a pas à être considéré comme un Dieu à vénérer, derrière qui se cacher, mais comme un exemple.

C'est dans cette perspective que Yourick offrit sa vie, sa lumière, à l'esprit du Dalada pour former un être de pure vérité.